© 2019, #TeamParis

TORONTO : le site web multilingue

Les grandes métropoles sont des villes de migrations. Beaucoup d'habitants sont nés à l'étranger et ne parlent pas la langue locale.


Pourtant, certaines grandes villes (comme Paris : https://www.paris.fr/), ne traduisent pas leur site web par lequel on accède à la plupart des services municipaux.


Afin de faciliter l'accès aux services municipaux pour tous, le site web de la ville de Toronto (2,9 millions d'habitants) peut être traduit en 51 langues.



Quelques chiffres sur le % de la population d'une ville née à l'étranger :

  • Dubai (83%, 1er), Bruxelles (62%, 2ème), Toronto (46%, 3ème)

  • Singapour (38%, 7ème), Londres (37%, 8ème), New York (36%, 9ème)

  • Paris (25%, 13ème)

NB : cela peut paraître surprenant mais les sites de la Mairie de Paris (ou des mairies d'arrondissement) ne sont traduit en aucune langue !



La solution :

  • Intégration du traducteur automatique de Google sur les pages du site web.

  • Pour une traduction plus précise, d'autres villes comme Bruxelles traduisent eux-mêmes (Amsterdam a traduit son site en 7 langues, Bruxelles en 3 langues, Dubai en 4 langues...)



Facteurs de succès à retenir :

  • Mettre la notion de "service client" au coeur de sa stratégie digitale




Sources :