© 2019, #TeamParis

LONDRES : toutes les constructions "zéro carbone" dès 2020

En 2018, 19 villes se sont engagées à ne construire que des bâtiments et logements "zéro carbone" / "net zero emission" d'ici 2030. Londres (8,1M d'habitants) atteindra cet objectif dès fin 2019, soit avec 11 ans d'avance.


Une construction "zéro carbone" / "net zero emission" d'un bâtiment signifie que toutes les émission de gaz à effet de serre pendant sa construction et pendant son occupation doivent être compensées.


Les chiffres à Londres :

  • 35 000 nouveaux logements chaque année. Ce nombre sera bientôt porté à 65 000 chaque année pour répondre à la demande de nouveaux logements


La solution :

  • Imposer que toutes les nouvelles constructions de logement / bâtiments soient neutre sur le plan carbone ("Net-zero buildings")


Résultat :

  • Plan qui permet à Londres de réduire de 70% les émissions de CO2 qui proviennent des logements et des lieux de travail

  • Les constructions zéro carbone ont permis d'éviter 15.000 tonnes de rejet de CO2 en 2018

  • D'ici 2050, ce plan va permettre d'éviter le rejet de 25 millions de tonnes de CO2


Facteurs de succès à retenir :

  • Faire confiance aux autorités locales (arrondissements) pour planifier ces régulations : la Mairie centrale apporte un soutien qu'en cas de difficulté

  • Rester ambitieux malgré le contexte national : le gouvernement britannique a abandonné cet objectif en 2016

  • Communiquer sur le fait que "logement zero carbone" ne signifie pas "logement plus cher" : un logement "zero carbone" permet d'ailleurs à un ménage d'économiser en moyenne 200€ en facture d'électricité par an



Sources :