© 2019, #TeamParis

LONDRES : le "Green Urban Factor" et la 1ère carte mondiale des espaces urbains végétalisés

La ville de Londres (8,1M d'habitants) qui est devenue en 2019 la 1ère "Ville Parc National" a mis en place un indice (l'Urban Green Factor) qui permet de mesurer la quantité et la qualité des espaces verts dans la ville.

Elle a également créé la 1ère carte digitale au monde qui permet de représenter les espaces de la ville en fonction de leur score.


Les objectifs sont simples :

  • Inciter les porteurs de projet à identifier les espaces à végétaliser dans la ville

  • Inciter les architectes / paysagistes à inclure l'indice de végétalisation dans tous leurs projets (cela permet notamment de faciliter l'écoulement des eaux depuis les toits)


L'Urban Green Factor :

  • Indice qui mesure la quantité et la qualité d'espaces verts d'un espace urbain

  • Il doit être calculé pour chaque nouveau projet

  • Il est calculé (voir "Sources") à partir de différents paramètres comme : la surface d'arbres, la surface d'herbes, la surface semi végétale, la surface non perméable etc.

  • La carte digitale des espaces verts de Londres représente le score obtenu par chaque espace et est ouverte à tous. Elle a été construite en ayant recours au machine learning et peut désormais être utilisée pour cibler les quartiers / espaces à végétaliser


Facteurs de succès à retenir :

  • Récupérer des bonnes idées d'autres villes : l'Urban Green Factor est déjà présent dans d'autres villes (Berlin, Helsinki...). Londres a amélioré son utilisation en développant une carte digitale ouverte à tous

  • Cartographier les espaces verts avec le machine learning : cela permet de développer et de mettre à jour rapidement la carte




Sources :